ville-nantheuil
panneau-village

L'histoire des papeteries de Nantheuil

Index de l'article

22) Moulin des Mauroux.

Créé en 1795, il est de beaucoup le plus récent des Moulins du centre de Thiviers ; on y adopta les cylindres à la hollandaise et toutes les sortes de papier y furent d'abord fabriquées, mais faute de capitaux suffisants on se limita à la fabrication du fin, du second fin et du trace, de toutes grandeurs jusqu'à 50 kg de poids ; le grand fin se vendait 0,75 c, le demi-kilog. La fabrique occupait 8 ouvriers au salaire de 1 franc par jour ; on employait une moyenne de 100 quintaux métrique de chiffons de laine tirés d'Agen et de Beauvais. Situé en un point très exposé aux inondations, le moulin fut à peu près ruiné en l'an IX. Le naître papetier d'alors était GAILLARD.

Les LACOSTE lui succédèrent en 1825 et n'ont cessé d'occuper les Mauroux jusqu'en 1883 (3).